Plus proche du conte, elle joue avec Guy Prunier pour le jeune public

Le Miroir et le Coquelicot. 

Marion CORDIER chante d'abord en solo avec son accordéon, (Via Marion), puis se tourne vers la polyphonie avec Terpsikor.

 

En 2013 elle crée le spectacle "La Vieille du Monde" dans lequel elle mêle les chansons qu'elle écrit à des chants italiens traditionnels, alternant d'un côté la finesse de la langue et du sens poétique et, de l'autre, plaisir du son et de l'émotion brute.